mardi 16 décembre 2008

Succès immédiat pour le livre de Sandrine Devlieger-Froissartsol4223_p

Le château de la Roche de Solutré intrigue

Il y a ceux qui sont venus exprès pour elle, avec parfois l'article que nous lui avons consacré récemment (nos éditions du mercredi 10 décembre) entre les mains, ceux qui la découvrent sur place tout comme ils découvrent l'existence de ce mystérieux château médiéval, et ceux qui profitent de leur sortie dominicale pour acheter son livre qu'ils s'étaient promis de lire : dimanche chez Cultura, Sandrine Devlieger-Froissart a en tout cas pu mesurer l'intérêt du public pour le héros de son roman historique, ce fameux château qui s'élevait au sommet de la Roche de Solutré jusqu'au Moyen-Âge et dont elle apporte aujourd'hui les preuves de l'existence.
« Dès l'ouverture il y avait une dizaine de personnes qui attendaient » note le directeur du magasin, qui aura vendu dans la journée plusieurs dizaines d'exemplaires - dédicacés pour la plupart - de Aux armes Bourguignons ! Les dernières heures du château de Solutré… Sans compter Le château fantôme de Solutré, le livre jeunesse que la jeune archéologue avait écrit il y a deux ans et qui reste disponible dans la plupart des librairies.
Autant de lecteurs qui apprécieront sans doute comme Anthony Brocard, libraire chez Cultura (archéologue de formation lui aussi, il a réalisé l'illustration de la couverture de ce livre), « la rigueur archéologique » qu'il a pu trouver dans ce roman qui invite par ailleurs à l'évasion au travers de personnages fictifs. « Il faut passer par des personnages attachants pour pouvoir adhérer à l'histoire. Sans être dans la vulgarisation « bête et méchante », on est dans une optique qui vise à mettre à la portée des gens qui n'ont pas forcément de connaissances sur le sujet une histoire qui leur appartient, et c'est fait de façon très humaine ».